Tonnerre en Avril, Blé au grenier, Vin au baril !

Avril marque le début du «  vrai » Printemps, non seulement celui des astronomes mais aussi le Printemps des poètes et des amoureux. Naître au mois d’ Avril prédispose à être ambitieux dans la vie et audacieux en amour comme en tout domaine.

Appelé Aprilis par les Romains du mot latin aperire qui signifie ouvrir, le 4ème mois de l’année célèbre la renaissance de la nature.

On dit aussi que le nom d’Avril pourrait venir de la déesse Apru, nom étrusque de la Déesse Vénus/Aphrodite à laquelle ce mois est consacré.

Notre célèbre coutume du Poisson d’Avril  fait remonter, parmi d’autres origines controversées, l’origine des farces, petits mensonges et fausses nouvelles au changement opéré sous Charles VIII, quand l’année, qui jusqu’alors avait commencé le jour de Pâques, dut s’ouvrir le 1er janvier. Les étrennes du premier de l’an furent donc offertes trois mois plus tôt, et il ne resta dès lors pour l’ancien premier jour de l’an que des félicitations pures et simples, auxquelles les mauvais plaisants ajoutèrent des cadeaux ridicules ou des messages trompeurs.

                Si ces farces sont désormais connues sous le nom de «  Poissons d’Avril «  c’est parce que les cadeaux que l’on s’offrait jadis étaient souvent alimentaires.

Cette date se situant à la fin du carême, période durant laquelle la consommation de viande était interdite chez les chrétiens, le poisson représentait le présent le plus fréquent.

                Au fils des siècles, les blagues et farces se développèrent et l’un des pièges les plus fréquents devient l’offrande de faux poissons.

                Aux XIème et XVIème siècle, à la fin du Moyen-Age et au début de la Renaissance, il était d’usage de formuler certains souhaits au mois d’ Avril :

L’ Affligé demandera patience;
L’Amoureux, sa prétendue;
L’Avaricieux, des richesses;
L’Aveugle, la clarté;
L’Avocat, des procès;
Le Créancier, des paiements;
Le Débiteur, sa quittance;
L’Enfant, de grandir;
Le Bon Esprit, du savoir;
La Jeunesse, de la gaîté;

Le Joyeux, de la compagnie ;
Le Laboureur, bonne moisson ;
Le Malade, la santé ;
Le Marin, le port ;
Le Mal Vêtu, des habits ;
L’Ouvrier, du travail
Le Pauvre, du pain ;
Le Prisonnier, la liberté ;
Le Querelleur, des disputes ;
Le Soldat, la guerre ;
Les Tristes, des consolations ;
Les Vieux, le repos ;
Le Voyageur, d’arriver.

L’Arbre du mois – le myrte –

                C’est l’Arbre de bien des civilisations antiques : l’Arbre à Thé, ou l’Arbre d’Aphrodite, de Vénus, notamment chez les Romains, évoque le culte de la Beauté, de la féminité et de l’Amour.. Chez les Grecs, il consacre aussi la Gloire.

Ce petit arbuste aux fleurs blanches , roses ou rouges

 et aux feuilles foncées et luisantes, possède des baies rouges appréciées par les buveurs qui leur attribuent le pouvoir de retarder l’ivresse. Très appréciée comme liqueur ou vin dans les Iles du Bassin Méditerranéen, elle demeure cependant une boisson consommée uniquement par les amateurs de sensations fortes !

 Les Grecs anciens craignaient que l’ivresse de vin de myrte ne rende fou à vie.

L’ “olvalis corona” est une couronne de myrte. Elle était portée par ceux qui faisaient leur entrée dans la ville avec les honneurs de l’ovation, lorsque la guerre n’était pas déclarée ou qu’elle s’était terminée sans effusion de sang.

Aujourd’hui, on pose toujours des branches de myrte sur une source de chaleur, afin qu’elles parfument, embaument longuement  l’habitation

La Fleur du Mois – La Jacinthe –  

Son nom provient du héros mythique Hyacinthus, le très beau fils du roi de Sparte Amyklas. Le Dieu du Soleil, Apollon, aimait Hyacinthus pour sa beauté, mais l’a tué par accident en lançant un disque. Du sang jaillissant de la tête de Hyacinthus, il en a surgi une fleur magnifique à laquelle Apollon a donné le nom de son ami.

                Aujourd’hui encore,  cette jacinthe recueille toujours d’innombrables regards admiratifs. Une jacinthe, c’est l’assurance de l’attrait de sa maison, par la beauté de la fleur comme par son parfum délicieux.

Ses fleurs apparaissent en hiver ou au printemps et dégagent un très fort parfum. Elles atteignent jusqu’à trente centimètres de hauteur, sont de couleurs blanches, jaunes, roses , voire parfois rouges, violets et bleues.

On ignore trop souvent que la jacinthe a des vertus culinaires, en particulier pour décorer nos salades ou bien même parfumer les gâteaux…

Son parfum enivrant permet de projeter ses pensées….

L’Animal du Mois – Le Bouc –  

Chez les grecs anciens, la divinité de la nature, des forêts et des bergers.
était représentée par un être à corps et visage humains portant des cornes, des pieds fourchus et une queue de bouc. Il symbolisait la fécondité, le plaisir sexuel et la luxure, le Dieu Pan :

                Les premières chèvres apparaissent il y a 10 000 ans et si elles sont domestiquées rapidement, elles n’arrivent en Gaule que 200 ans avant J.C.
Jusqu’à l’invention de l’imprimerie leurs peaux servaient à confectionner les parchemins.
De nos jours, elles sont élevées pour leur lait et leur viande,
en certaines occasions, pour leurs boyaux (cordes de violoncelles, de viole au Moyen-Age), leur peau (instruments de musique à percussion) et leurs poils (cheveux de poupées, pinceaux, tissus et velours)…

                Certains rituels et recettes de Sorcière disent que pour provoquer cauchemars et visions d’horreur à un ennemi, une rivale, il faut :

                Mettre du sang de bouc tiède et du vinaigre à bouillir ensemble avec des morceaux de verre ; le verre deviendra tendre comme de la pâte et ne se rompra pas. Si on met cette composition dans un vase et, qu’ensuite à l’offre à la personne que l’on veut punir ou effrayer, on lui propose ,comme un présent de beauté, en l’invitant à se frotter le visage : elle verra ainsi des choses horribles, épouvantables qui la mettront dans tous ses états !

L’Oiseau du Mois – la Colombe/la Tourterelle –

Voir une colombe lorsqu’on est fiancé, est l’annonce d’un mariage prochain.

                Pour connaître le sort d’un défunt, il faut poser une colombe sur son cercueil :

Si elle se dirige vers le Sud en s’envolant, c’est que le défunt était amoureux et est parti directement au paradis.

Par contre, si elle se pose sur le rebord de la fenêtre d’un malade, elle annonce la mort de celui-ci et sa montée vers les cieux.

              Le terme colombe blanche indique, en fait, une tourterelle blanche.
il en  existe 6 variétés :
-albinos
-blanc oeil noir
-blanches
-blanc neige
-blanc rosé
-blanc crème

Les appellations varient selon la couleur de la tête, des yeux, du bec, du ramage des plumes, du bouclier, de la poitrine, de la bande de la nuque.

Le métal du Mois – le Cuivre –  

 

                Porté en amulette, le cuivre protège des mauvais esprits et des maléfices.

Dans les maisons, les habitations, tout objet de cuivre, ustensile utilitaire ou bibelot, bijou, barre le passage aux esprits malins.

 

                Le Parfum du Mois – le benjoin –  

Le benjoin est une résine issue d’un arbre qui pousse en Thaïlande. Ce n’est pas à proprement dit une huile essentielle.

Au même titre que la myrrhe, le benjoin est utilisé dans la fabrication de l’encens ; possède de même des vertus stimulantes et apaisantes et peut jouer un rôle dans la lutte contre les rhumes, la grippe ou encore le mal de gorge. C’est d’ailleurs l’une de ses principales utilisations, en inhalation, il permettra de lutter contre les extinctions de voix.

Le benjoin est extrait d’un arbre du nom de styrax Benzoin, l’odeur du benjoin est suave et vanillée. On s’en sert aussi pour des propriétés antiseptiques, cicatrisantes, il sert aussi contre les douleurs rhumatismales. Le benjoin de Sumatra est un des plus abordables en prix, il dégage une fumée importante.
Sous forme de morceaux, déposés ici et là dans la maisonnée, ils purifient l’environnement et protègent  l’habitation des mauvaises influences.

Le benjoin est aussi utilisé pour aider lors de la guérison de lésions cutanées (engelures, gerçures ou crevasses de la peau).

Utilisé en diffusion, le benjoin permet aussi de lutter contre les états dépressifs et contre l’anxiété. Mélangé de façon adéquate il peut aussi être utilisé en massage et faire profiter de ses vertus apaisantes et stimulantes.

L’huile essentielle de benjoin attire les bons, les vrais amis, chez soi !

                La Pierre du Mois – le Saphir –

Portée sur soi, à même la peau, ou sur un linge fin, permettant le contact au plus près du corps, cette pierre apporte la paix et l’harmonie, inspire le bien, les pensées positives et modère l’ardeur des passions excessives : colère ou amour.